Dans le rétro

Des nouvelles des Archives

Monuments aux morts 1914-1918 : La Jeanne d'Arc de Rognonas

Le 11 novembre 1920, le corps d’un soldat inconnu est transporté sous l’Arc de triomphe à Paris pour rendre un hommage national aux morts de la guerre 1914-1918. En France, environ 38 000 monuments aux morts seront construits à l’initiative des communes et de comités composés d’habitants, soutenus par les pouvoirs publics. Ces édifices ont laissé des dossiers dans les fonds préfectoraux conservés aux Archives départementales. S’y plonger permet de retrouver documents, dessins et photographies, mais aussi de saisir les enjeux de la construction de ces édifices devenus si familiers dans l’espace public. 

Consulter

Quand l'historien rassemble des archives : le fonds Jean-Marie Guillon (320 J)

Aujourd’hui professeur émérite des universités  à l’Université d'Aix-Marseille, Jean-Marie Guillon est spécialiste de la Seconde guerre mondiale.

Après avoir soutenu en 1989 sa thèse intitulée La Résistance dans le Var : essai d'histoire politique rédigée sous la direction d’Emile Témime , il a poursuivi ses recherches sur la Résistance en Provence et dans le Sud-Est de la France. Historien de référence, il s’intéresse également à l’histoire sociale et économique dans le Var et les Bouches-du-Rhône, ainsi qu’à la mémoire collective, sa construction et sa place dans l’espace public.

Consulter
haut de page