Fonds iconographiques et audiovisuels

 (jpg - 14 Ko)

50 Fi 202. MARCHAND, Joseph-Martin (1758-1843 ; peintre).-Herbier : dessin (18-19e s.).

Outre leurs qualités esthétiques, les documents graphiques (cartes et plans, dessins, gravures, lithographies, dessins de presse, caricatures, affiches) et photographiques (photographies anciennes, négatifs, plaques de verre et tirages contemporains, cartes postales, fichiers numériques, etc.) sont en règle générale d’une grande richesse et constituent une source de premier ordre pour toute recherche historique.

Si de nombreuses pièces graphiques sont intégrées dans les différents dossiers d’archives publiques  (biens nationaux, domaines, dépôt légal, contentieux administratifs, travaux publics et transports, propagande, protocole, etc.), les Archives départementales mènent aussi une politique d’acquisition très active et l’on trouve de très nombreuses pièces en série Fi, réservée aux documents iconographiques d’origine privée.

L’état général des fonds et un catalogue des dernières acquisitions permettent de s’orienter à travers quelques thématiques communes à la recherche historique (sites et paysages ; arts du spectacle ; monde du travail ; scènes de la vie familiale et quotidienne ; patrimoine architectural, urbanisme, fêtes et traditions).

On ne s’étonnera pas, là comme ailleurs, de la surreprésentation de Marseille (Notre-Dame-de-la-Garde et la Canebière, …) mais le caractère éminemment touristique de notre région laisse à Arles (et ses monuments antiques), à Aix (et ses hôtels particuliers) et à toutes les communes du département une belle place grâce à des sites naturels, réseau hydrographique, littoral ou paysages ruraux et la grande richesse de leur patrimoine architectural toutes périodes confondues.

Les collections

 (jpg - 1046 Ko)

Les premières sous-séries sont réglementairement consacrées aux collections dites « ouvertes »regroupant les documents par format ou par support. C’est dans cette catégorie de documents que l’on trouvera de quoi documenter et illustrer une monographie communale ou familiale, l'histoire d'une maison, d'un commerce, d’une industrie, etc.

1 Fi et 2 Fi. Documents graphiques (dessins, cartes, plans, lithographies, portraits, la distinction se fait par format, plus ou moins 24 x 32 cm).

 

1 Fi 3021. Dessin de voilier (17e s.). [fragment de parchemin qui servait de reliure au registre des minutes de l’étude notariale de Ceyreste (1769-1774) 369 E 42].

5 Fi. Documents photographiques.

-         A signaler la plus ancienne photographie conservée.

  • 5 Fi Giroux, André (1801-1879 ; peintre, photographe). –Saint-Rémy-de-Provence. Vue du site des Antiques : tirage photographique (1855).

6 Fi. Cartes postales (Il s'agit d'une collection de plus de 15 500 unités couvrant toutes les communes du département de la fin du 19e s. à nos jours.)

8 Fi. Affiches (administratives, électorales, touristiques, publicitaires, etc.).

Il est à noter enfin que deux sous-séries spécifiques ont été créées pour des typologies particulières :

78 Fi. Photographies de classes ou de groupes.

104 Fi. Albums de photographies.

Vous pouvez consulter en ligne :

  • Un choix de documents graphiques (1 Fi et 2 Fi)
  • La collection des cartes postales (6 Fi).

Quelques fonds emblématiques

Par opposition aux collections, les autres sous-séries, dont la cotation est attribuée selon la chronologie des entrées, correspondent en général à un fonds particulier, tel que son auteur (« producteur », dessinateurs, photographes ; anonyme ou identifié) l’a conçu et réalisé.

Les documents graphiques.

50 Fi. Marchand, Joseph-Martin (1758-1843 ; peintre). -Dessins et textes réalisés durant la période révolutionnaire à Marseille : 4 portefeuilles (XVIIIe-XIXe s.).

61 Fi. Revoil, Henri (1822-1900 ; architecte). -Monuments historiques : dessins d'architecture et de décors (1868-1895).

121 Fi. Agence d'architecture de Fernand Pouillon. Relevés architecturaux : planches (1948-1952).

Vous pouvez consulter en ligne :

  • 50 Fi. "Portefeuilles Marchand".

Les documents photographiques.

Les reportages photographiques, voyages touristiques, œuvre de l’esprit ou commande publique, couvrent une large période (du milieu du XIXe s. à nos jours) et permettent par comparaison une approche documentaire, sociale et environnementale du département. Ces fonds de photographes sont particulièrement nombreux aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône.

On y retrouve les "grands noms" (Terris, Neurdein, Braun, Ely, Detaille, Delius, Loppé) qui nous offrent leurs visions de paysages urbains, ruraux, industrieux et maritimes toutes périodes confondues et des points de vues contemporains plus sociaux ou environnementaux (Yves Jeanmougin, Franck Pourcel, Hélène David, Brigitte Bauer, Michel Lozano, Olivier Amsellem) et parfois plus personnels (Bernard Plossu, Antoine D'Agata, Aline Ahound, Pascal Grimaud).

S'y ajoutent - sous forme de commandes publiques - la vision de Raymond Depardon sur les Bouches-du-Rhône en 2004 [79 Fi] et les clins d’œil d’Agnès Varda [135 Fi] ou de Jean-Marie Perier [152 Fi].

Il existe aussi des fonds plus conséquents, tels ceux de Louis Sciarli (1925-2017), qui fut le photographe des chantiers navals de La Ciotat [16 Fi] et d’Henri Moiroud (1911-1999), photographe de plateau de Marcel Pagnol [7 Fi]

Jacques Windenberger (né en 1935), qui envisage de vivre et d’illustrer l’histoire contemporaine, a réalisé plus de 200 000 prises de vues à travers le monde et revendique un métier redéfini comme « journaliste-reporter-photographe». Une sélection de ce fonds est accessible sur le site de la Société des auteurs des arts visuels et de l'image fixe (SAIF). La réutilisation est soumise à autorisation expresse de l'auteur.

Vous pouvez consulter en ligne sur le site des Archives départementales :

  • 7 Fi. Moiroud, Henri (1911-1999 ; photographe). -Reportages photographiques (1923-1982).
  • 12 Fi, 13 Fi et 14 Fi. Terris, Adolphe (1820-1899 ; photographe). -Grands travaux de Marseille (1862-1866).
  • 19 Fi. Paysages provençaux. Groupes et portraits d'une famille non identifiée [ou portraits de famille] : plaques de verre (années 1890-1900).
  • 60 Fi. Portraits d'une famille non identifiée : plaques de verre (années 1890-1900).
  • 86 Fi. Studio Detaille. -Agence d'architecture Castel, projets, réalisations et chantiers : reportages photographiques (1922-1965). 

Des conditions particulières de consultation

Souvent très fragiles, les documents figurés ne sont pas tous consultables directement en salle de lecture. Les supports fragiles (plaque de verre, négatifs) ou anciens ne sont consultables que sous la forme de reproductions.


Les archives audiovisuelles

Les Archives départementales conservent des collections d’archives audiovisuelles.

Il s’agit en premier lieu des témoignages oraux de personnalités connues pour leur investissement personnel ou leurs réalisations, dans leur cadre professionnel ou dans une association. Il faut citer parmi ces témoins engagés des hommes politiques, des historiens comme Emile Temime ou Michel Vovelle, des artisans ou encore des responsables d’association comme Bernard Granjeon, co-fondateur de Médecins du monde.

Sont aussi conservés les enregistrements de toutes les conférences organisées par les Archives départementales depuis 2007. Les chercheurs et scientifiques invités y abordent des questions historiques qui trouvent un écho dans les fonds conservés aux Archives départementales.

Par ailleurs, certaines associations soucieuses de préserver la mémoire de témoins particuliers ont collecté leurs paroles pour transmettre ensuite aux Archives départementales la conservation de ces récits. Les immigrés arméniens, italiens, les mineurs de Gardanne, les militants d’associations œuvrant en faveur de l’immigration à Marseille, les ouvriers des industries marseillaises, les habitants du quartier d’Arenc ont pu, lors de campagnes de collecte, livrer leurs souvenirs pour enrichir encore la connaissance des chercheurs.