Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Du bateau à la cité,
L’enfermement à Marseille (18e-20e siècles)

Exposition


17 septembre 2011 - 21 janvier 2012,
du lundi au samedi de 10h à 18h

Galerie d’exposition du rez-de-chaussée
Sous la direction scientifique et artistique de Philippe Artières et Ludovic Burel



A l’image de la chaîne qui barrait le port de Marseille, empêchant les bateaux d’entrer comme de sortir, il est un ensemble de chaînes qui construisent et organisent la vie d’une cité portuaire, qui la protègent autant qu’elles la privent. Des chaînes qui enferment, retiennent, stockent, immobilisent…


De la mer à la cité HLM, Marseille revisitée par ses archives
Les Archives départementales des Bouches-du-Rhône proposent une réflexion originale et atypique sur l’enfermement à Marseille au cours des siècles, l’enfermement désignant ici un ensemble de pratiques relevant d’un contrôle sur la circulation des produits et des populations et prenant la forme d’un tissu très dense de dispositifs sanitaires et administratifs.
Cette exposition propose un nouveau point de vue sur la ville, loin de l’image classique de porte ouverte sur la Méditerranée et l’Orient. Du Lazaret au quartier réservé, de la forteresse au cabanon et jusqu’à la Cité radieuse, la description de ces espaces est menée à partir des archives, celles extraordinaires de la navigation et de son contrôle, du pouvoir qui prescrit, ordonne, interdit mais aussi invente, produit, imagine.

La création d’un historien et d’un artiste
L’exposition distingue cinq espaces (la mer, l’île, le rivage, la ville, la cité). Le parcours conduit de la galère royale aux barres de la cité Kallisté, à travers une scénographie originale de Ludovic Burel, inspirée de l’art minimal et post-minimal des années 1960-70.

Philippe Artières, historien, philosophe, a notamment analysé les dispositifs de mise en écriture des individus mais aussi les modes de résistance à ces injonctions. Il mène également une réflexion sur les archives et leurs fonctions sociales dans nos sociétés contemporaines.

Ludovic Burel, artiste et éditeur, développe une activité artistique intimement nourrie par une « pensée de l’archive », qu’il s’agisse d’archives commerciales d’une entreprise ou d’images « vernaculaires » collectées en ligne.


Renseignements pratiques

Entrée libre du lundi au samedi de 10h à 18h
Fermetures : les 31 octobre, 1er, 11 et 12 novembre ; du 24 au 31 décembre

Pour venir aux ABD

Autour de l’exposition

Portraits d’hier, histoires d’aujourd’hui > visites, ateliers, formations

Figures de l'enfermement ordinaire >débats et conférences

Histoires de bateaux > balade, conférence, atelier

Le mythe de Marseille > conférence, journée d'études, concert


Voir aussi

programme des ABD (fichier .pdf864 Kb)


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier