Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Agenda - Programmation

Des Provençaux dans l’Histoire

Les Archives départementales, fidèles à leur mission de transmission de la mémoire et de valorisation de leurs fonds,  proposent jusqu’au mois de mai 2019, chaque dernier mardi du mois, le cycle Des Provençaux dans l’histoire. Des conférences, du théâtre, de la musique vous conduiront à découvrir ou retrouver des personnalités aux univers très différents. De Marcel Pagnol au poète Victor Gélu, en passant par le compositeur baroque André Campra, le découvreur de comètes Jean-Louis Pons, la comtesse Lily Pastré, vous ne manquerez pas de vous instruire tout en vous divertissant.

 

Mardi 29 janvier à 20 h – Thé âtre

Une évocation de Marcel Pagnol, par le Cartoun Sardines Théâtre – mise en scène Patrick Ponce

Tout public

Le spectateur est accueilli dans ce qui peut ressembler au studio d’une radio fictive. Deux animateurs/acteurs animent une émission de radio sur Marcel Pagnol, à l’aide de micros, de musiques singulières. Ils évoquent et illustrent quelques extraits des œuvres (filmiques et romanesques) de l’auteur, entrecoupées de publicités d’époque, d’apartés hors antenne en complicité avec le public et de réalités théâtrales évidentes et instantanées. C’est un hommage simple et émouvant, amusé et amusant.         

 

Mardi 26 février à 18 h 30 - C onférence

André Campra : un musicien provençal à la conquête de Paris , par Jean Duron

Tout public

André Campra (1660-1744), natif d’Aix-en-Provence, arrive à Paris en 1694. Totalement inconnu dans la capitale, peut-être muni de quelques recommandations de courtisans méridionaux, le voilà promptement engagé au poste prestigieux de maître de musique à Notre-Dame de Paris et trois ans à peine après son arrivée, joué à l’Académie royale de musique. Sa musique aux couleurs du Midi surprend et plaît à un public jeune, quelque peu lassé des grandes œuvres de la cour.

Jean Duron est de 1989 à 2007 le fondateur et le directeur de l’Atelier d’études sur la musique française des XVIIe & XVIIIe siècles du Centre de musique baroque de Versailles (CNRS) ; il travaille sur la musique à l’époque de Louis XIV et est un éminent spécialiste des grandes formes de la musique de la Cour et des cathédrales du royaume à cette époque.

 

Vendredi 8 mars à 20 h - Con cert

Au fil des saisons, les déesses entrent en scène par l’Ensemble Amarillis avec Héloïse Gaillard, hautboïste,  Violaine Cochard, claveciniste et la soprano Hasnaa Bennani

Dans le cadre du festival Mars en baroque en coproduction avec Concerto Soave

Tout public

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’ensemble féminin Amarillis nous propose un programme évoquant au fil des âges et des saisons, les figures féminines du Panthéon antique.

Faisant appel, entre autres, à la musique de la grande compositrice Élisabeth Jacquet de la Guerre, claveciniste préférée de Louis XIV, c’est un merveilleux parcours dans ce que la musique française a de plus subtil et poétique qui est proposé ici. Il montrera également comment la «petite forme» de la cantate est le terrain propice pour expérimenter ce qui fera la caractéristique de l’opéra en tant que grande forme : poésie, effets dramatiques, beauté des mélodies.

Amarillis est un ensemble à géométrie variable qui compte aujourd’hui parmi les formations baroques les plus originales en Europe. Il fut créé par la flûtiste et hautboïste Héloïse Gaillard qui assure la direction artistique et la claveciniste et chef de chant Violaine Cochard  ; l'ensemble a remporté trois premiers prix internationaux.

 

Mardi 26 mars à 18 h 30 - C onférence

Jean-Louis Pons, l’aimant des comètes  par Michel Marcelin en partenariat avec l’ Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU) Institut Pythéas.

Tout public

Rien ne prédestinait Jean-Louis Pons, dixième enfant dans une fratrie de onze, à devenir une figure incontournable de l’astronomie. L’aimant des comètes naît en 1761 au sein d’une famille modeste. En 1789, il quitte la maison familiale pour Marseille où il apprend à lire et à écrire. À 28 ans, l’homme obtient le poste de concierge à l’Observatoire Royal de la Marine, au quartier des Accoules. Il ne sait pas encore que son destin sera exceptionnel. Devenu astronome, il découvre trente-sept comètes /// entre le 11 juillet 1801 /// et 1827 , plus que n'importe qui d'autre dans l' histoire de l'astronomie .

Michel Marcelin est directeur de recherches au CNRS - Laboratoire d' Astrophysique  de Marseille (LAM). Il est spécialiste de l'étude de la cinématique des galaxies  et a été directeur adjoint de l'observatoire de Marseille de 1996 à 2000. Son talent de conteur nous fait revivre la vie exceptionnelle de Jean-Louis Pons et nous plonge dans le monde merveilleux de l’astronomie.

 

Mardi 30 avril à 20 h  - Co ncert

Chin Na Na Poun  hommage à Victor Gélu  par la Compagnie Lamparo avec Manu Théron, Patrick Vaillant et Daniel Malavergne 

Tout public

Victor Gélu est le poète et chansonnier du peuple marseillais au XIXe siècle.

Ses textes crus et parfois violents nous viennent d’un monde que l’industrialisation rapide de la ville a plongé dans l’incertitude. C’est une société fantasque, turbulente, bavarde que Gélu dépeint en usant de caricatures qui renvoient autant à la farce napolitaine qu’au genre du mélodrame.

Pour évoluer dans cet univers, les musiciens puisent avec entrain dans les musiques populaires du siècle dernier et d’aujourd’hui. Tuba, mandoline et voix s’interpellent ou se haranguent sans ménagement au fil des chansons.

 

Mardi 28 mai à 18 h 30 - Co nférence

Lily Pastré  par Eliane Richard

Tout public

La campagne Pastré a été au cours des XIXe et XXe siècles un des hauts lieux culturels de Marseille, grâce à quelques figures féminines de premier plan.

Lily Pastré s’inscrit dans cette imposante lignée. Issue de la haute bourgeoisie marseillaise, mariée avec le comte Jean Pastré, cette femme exceptionnelle s’illustre particulièrement dans la tourmente de la guerre, à la Villa provençale, et lors de l’immédiat après-guerre avec la création du festival lyrique d’Aix-en-Provence.

Éliane Richard, maître de conférences honoraire à Aix-Marseille-Université, membre de l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille, co-fondatrice de l’association les Femmes et la Ville est auteur ou co-auteur de plusieurs ouvrages sur Marseille. Par cette conférence elle nous dévoile le destin peu commun de la comtesse Pastré mais aussi l’histoire d’un lieu emblématique de la ville.

 

Entrée libre et gratuite sur réservation dans la limite des places disponibles ; accessible aux personnes à mobilité réduite .

Réservations et renseignements  04 13 31 82 00

 

 

 

 

 

Nouvelle exposition du Semi des archives :

 

Le Temps retrouvé ? Sortir de la Grande Guerre

 

Le 11 novembre 1918 les cloches sonnent dans toute la France. L’armistice est signé! Après quatre longues et terribles années de guerre, on ose à peine y croire ! La joie et la fierté de la victoire enflent les cœurs et s’emparent de la population. Les soldats reviennent peu à peu chez eux, les familles se retrouvent, la vie se réorganise. On célèbre les héros : médailles, bleuets, drapeaux tricolores pavoisent les rues.

 

Mais la tristesse se mêle à la joie tant le nombre des disparus est important et le retour à la paix n’est pas si facile. Il faut reconstruire les ruines, retrouver un emploi, prendre soin des invalides et des orphelins. L’explosion de la modernité, la prospérité économique retrouvée et l’étourdissement des années folles, dont témoigne le jazz, cette musique nouvelle arrivée avec les soldats américains  ne suffiront peut-être pas à renouer le fil du temps.

 

À l’occasion du centenaire de l’armistice, le Semi des Archives départementales dévoile au public des documents originaux remarquables dont certains inédits proviennent de la Grande collecte lancée auprès des habitants des Bouches-du-Rhône. Médailles, cartes postales, télégrammes, lettres, affiches, photographies sont à découvrir dans cet espace d’exposition itinérant atypique à partir du 1er juin 2018 et jusqu’au 31 janvier 2019.

 

Ne ratez pas son passage près de chez vous !

 

Informations pratiques :

Le Semi des Archives se déplace à la journée (10 h - 16 h) dans toutes les communes du département sur simple demande et gratuitement. Un médiateur des Archives départementales assure la présentation de l’exposition qui est adaptée au grand public et au public scolaire.

En lien avec l’exposition un programme de conférences, spectacles, projections à découvrir sur le site des ABD

Informations et réservations : archives13@departement13.fr

 

 

Et que faire d'autre aux Archives ?

Ecrire à la plume, s'infiltrer dans les coulisses de notre institution, décrypter l'histoire au contact direct des documents, remonter le fil de votre histoire : découvrez les Archives départementales au travers des activités pédagogiques  ou des visites et ateliers pour adultes . Avec  vos élèves ou apprentis, votre CE ou votre association, en groupe ou seul : il y a forcément quelques chose de programmé pour vous ! Vous préférez rester dans votre établissement, votre ville ? Ce sont nos mallettes , nos expositions itinérantes , nos ressources pédagogiques  qui viendront jusqu'à vous : découvrez pour cela toute notre offre hors les murs.

 

.....................................................................................................................................................................................................

 

Archives et Bibliothèque départementales des Bouches-du-Rhône

ABD

Renseignements : 04 13 31 82 00 ou archives13@departement13.fr

18 - 20 rue Mirès - 13003 Marseille

www.archives13.fr www.departement13.fr

 

Accès

Métro : ligne 2, stations Désirée-Clary ou National

Bus : lignes 35, 70 et 82 (arrêt Arenc-Euromed)

Train : Arenc-Euroméditerranée

Tramway : T2-T3, terminus Arenc-Le Silo

Navette Aix-Marseille : ligne 49 arrêt Euromed-Arenc

Accès nocturne : Fluobus (n° 526 et n° 535 : Arrêt Salengro-Mirès)

 

Nouveaux parkings à proximité des ABD

Parking Quai d'Arenc : situé au 2 quai d'Arenc (entrée rue de Chanterac depuis la sortie Les Ports)

Parking Terrasses du Port : situé au 9 quai du Lazaret

Urbis Park Euromed Center :  52 Quai du Lazaret

 

Horaires

Le lundi de 14 h à 18 h, du mardi au vendredi de 9 h à 18 h, le samedi de 9 h à 13 h

Fermetures : le 31 octobre, les 1er, 11 et 12 novembre, du 26 au 30 décembre 2016

 

Nous ne voulons pas importuner, juste informer. Selon les usages, les textes en vigueur (loi 78-17 du 6/1/78 (CNIL)) et par déontologie, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant et vous pouvez vous désinscrire par retour de mail en mentionnant «Désinscription».

 

 


 

Voir aussi


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier