Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Ces étonnants archivores
Conférences, ateliers, balades urbaines
Février/Avril 2011

Professionnels ou amateurs, passionnés d’archives et d’histoire locale, les archivores, gourmands dévoreurs d’archives, passent de longues heures en salle de lecture à la recherche de sources et de sujets encore inédits. Ce cycle propose de restituer sur le lieu même de leurs découvertes, le fruit de leurs patientes recherches et de convier le public à des rencontres aussi diverses dans leur sujet que leur format.


Les grandes dynasties marseillaises
Cette rencontre nous invite à la découverte du capitalisme familial marseillais des XIXe et XXe siècles, fortement inscrit dans un espace marqué par la Méditerranée : les Rastoin, les Charles-Roux, les Rocca. Leur histoire est celle de la grandeur de Marseille, porte de l’Afrique et de l’Orient, mais elle est aussi celle du scénario catastrophe qui emporte en l’espace de trois décennies la quasi-totalité des activités emblématiques de la ville.
Conférence de Xavier Daumalin, professeur à l’université de Provence et Laurence Americi,  maître de conférence à l’université de Provence (Les dynasties marseillaises, de la Révolution à nos jours).
Jeudi 10 février à 18h30


Saint-Mauront, « quartier marseillais extra-pur »
Avec ses courées ouvrières et ses anciennes usines, Saint-Mauront, en lisière d’Euroméditerranée, se pose comme un lieu emblématique de la culture industrielle marseillaise où se concentrait une grande partie de la production du fameux savon « extra pur marseillais ». A la veille d’un profond remaniement urbain, documents d’archives et balade révèlent la mémoire d’un quartier.
Après le voyage en « FonsColombie » en 2009, une nouvelle balade-atelier par Nicolas Mémain, promeneur urbain (prévoir un pique-nique).
Samedi 26 février de 10h à 16h30 > sur inscription au 04 91 08 61 00


La saga de la veuve Z – Episode 0 : « au Welcome Bar »
Après un an d’enquête archivistique et topographique, suivez les traces de la veuve Z, une tenancière de bars sur les quais d’Arenc à qui les revenus de la prostitution permirent une ascension fulgurante dans les années 30. Cet épisode 0 préfigure une série de balades à l’automne 2011 à travers le patrimoine noir d’un Marseille de l’Entre-deux-guerres et de ses échos contemporains.
Une balade-atelier avec Marc Quer et Hendrik Sturm, plasticiens et promeneurs urbains.
Samedi 19 mars de 14h30 à 17h30 > sur inscription au 04 91 08 61 00


Paroles de poilus
Quand éclate la Première Guerre mondiale, il y a 4 millions de poilus sur le front et 4 millions d’enfants sur les bancs d’école… Les premiers sont plongés dans l’horreur de la guerre ; les seconds sont à l’âge des soldats de plomb. Jean-Pierre Guéno a filmé et enregistré leurs émotions à travers leurs échanges de lettres, leurs dessins, leurs journaux intimes. Un grand moment d’humanité à travers ces paroles de poilus.

Projection de Mon papa en guerre, suivie d’un débat entre le réalisateur, Marie-Françoise Attard, professeur à l’université de Provence (Jean Norton Cru : lettres du front et d’Amérique, 1914-1919) et Rémy Cazals, professeur à l’université de Toulouse (Les Carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918).
Lundi 21 mars à 18h30


Marseille au Moyen Age
Guidé par un archéologue et un historien, jusqu’aux strates les plus anciennes de la ville, le public découvre autour d’une table de la salle de lecture, quelques documents médiévaux incontournables des archives départementales et à travers eux l’histoire des rivalités politiques, les pratiques sociales et religieuses, l’histoire culturelle et la vie quotidienne des Marseillais au Moyen Age.
Un atelier avec Thierry Pécout (professeur à l’Université de Provence) et Marc Bouiron (directeur du service Archéologie de la ville de Nice), auteurs de Marseille au Moyen Age, entre Provence et Méditerrannée, ouvrage ayant bénéficié du dispositif d’aide à l’édition du CG13.
Lundi 4 avril à 18h30



Sauf mention contraire, entrée libre dans la limite des places disponibles


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier