Collège-lycée

 (jpg - 4183 Ko)

En lien avec les programmes d'histoire ou pluridisciplinaires (EPI), les ateliers (1 h 30 à 2 h) proposent aux élèves d’approcher l’histoire d’un point de vue local par la découverte de documents originaux et l’apprentissage de leur exploitation. L’objectif est de s’approprier des savoirs et de développer l’esprit d’analyse tout en sensibilisant les futurs citoyens à leur patrimoine. Les ateliers en salle se poursuivent par la découverte des documents originaux dans les magasins des Archives départementales en demi groupes. Des visites spécifiques pour découvrir les Archives, leur bâtiment, leur fonctionnement, leurs missions et la variété des fonds conservés sont également organisées pour tous les niveaux.

 Les outils itinérants, mallettes, exposition et bientôt le « Semi des Archives » sont à retrouver sur les pages dédiées.

Contact : Chloé Lesschaeve. Pour réserver, cliquez ici. Merci d’indiquer votre choix assorti de trois propositions de date, le niveau de classe et le nombre d’élèves ainsi que vos coordonnées (téléphone  et adresse électronique)
Des ressources sont disponibles pour les enseignants en cliquant ici.
 

CHEMINS D'écriture- 6ème-5ème - 1 h 30

Cette visite propose de sensibiliser les élèves à l'évolution de l'écriture du Moyen Âge à nos jours. La classe est accueillie aux Archives pour un voyage dans les magasins de conservation afin de découvrir et observer une variété de documents qui témoignent de l’histoire de l’écriture.

Pour prolonger la visite en classe l’enseignant a la possibilité d’emprunter la « boite à écrire » qui contient tout le matériel nécessaire pour initier les élèves aux différentes écritures avec une plume d'oie, un calame , etc.

Fiche descriptive


MARSEILLE AU MOYEN ÂGE - 5ème - 1h30

La classe, divisée en deux groupes participe successivement à une activité en salle et une visite dans les magasins de stockage. Un travail ludique d’observation et d’analyse d’une gravure de 1516 représentant Marseille au Moyen Âge permet aux élèves de repérer et d’identifier les principaux lieux de vie politique, religieuse et économique et d’appréhender la ville médiévale et sa représentation. La visite dans les magasins invite à découvrir et décrypter des documents du Moyen Âge qui racontent et témoignent de l’histoire de Marseille.


LA PROVENCE ENTRE EN RÉVOLUTION ET LES GRANDES HEURES DE LA MARSEILLAISE – 4ème et 2nde

La classe, divisée en deux groupes participe successivement à une activité en salle et une visite dans les magasins de stockage. Une séance de travail vivante basée sur des documents originaux dont le cahier de doléances des négociants et armateurs marseillais et le livret des Amis de la Constitution de la rue Thubaneau (aujourd’hui Mémorial de la Marseillaise), suivie d’un parcours découverte dans les réserves des Archives autour des thèmes de la Marseillaise et des emblèmes nationaux.


1 200 ANS D'ARCHIVES - collège ; lycée : 1ères générales, technologiques et professionnelles - 1 h 15

Une visite interactive dans l’antre de la mémoire : le galet et ses 55 km d’archives pour suivre le circuit des documents d’archives depuis leur arrivée jusqu’à leur communication en salle de lecture. La classe est divisée en deux groupes qui parcourent les espaces de stockage (appelés les magasins) à la découverte de   documents emblématiques du dépôt : charte sur parchemin avec sceau ou enluminure, registre de notaire, plan de ville ou de bâtiment, affiche électorale, fonds photographiques… L’occasion également de comprendre de manière concrète les missions des Archives, comment sont conservés et classés les documents et de poser toutes les questions sur ce lieu méconnu.


MARSEILLE VILLE ITALIENNE, 1850-1914 – lycée : 1ères générales, technologiques et professionnelles

Un atelier pour appréhender les problématiques soulevées par l’immigration, loin des stéréotypes qui présentent Marseille comme une ville cosmopolite où les communautés étrangères se seraient succédées et enracinées sans heurts. À l’aide de documents d’archives, les élèves étudient les flux migratoires entre l’Italie et la France, les difficiles conditions de vie des migrants et les relations qu’ils entretiennent avec la population française, souvent marquées par la violence.


Vivre la grande guerrre - 3ème ; lycée : 1ères générales, technologiques et professionnelles – 2 h

 (jpg - 3057 Ko)

Photographie d'André Martin-Laval, Arch. dép. Bouches-du-Rhône, 216 J 19

Un siècle après le déclenchement des hostilités, la Grande Guerre reste présente dans la mémoire collective et de nombreuses interrogations subsistent. L'analyse des carnets de guerre d'un Provençal envoyé sur le front dès 1914, de sa correspondance et des documents d'archives replonge les élèves dans le quotidien du soldat et de sa famille, pour appréhender la notion complexe de culture de guerre. La classe est divisée en deux groupes qui alternent travail sur documents d'archives et visites dans les magasins.


DE LA STIGMATISATION À LA DÉPORTATION - lycée : premières générales, technologiques et professionnelles

Cet atelier a pour objectif de confronter les élèves aux traces de l’histoire, à des documents témoignages qui permettent d’incarner cette période de la Seconde guerre mondiale et plus particulièrement le sort des juifs dans le département des Bouches-du-Rhône. Grâce à une sélection de documents variés, lois et instructions promulguées sous le régime de Vichy, circulaires administratives, fichiers, courriers, les élèves appréhendent le processus qui a conduit à l’extermination des Juifs : exclusion (retrait de nationalité, interdiction professionnelle, statut des Juifs), fichage systématique (recensement des Juifs) et internement en camps de transit.


LETTRES D’ESPAGNE, LETTRES D’EXIL – 3ème à terminale hispanisants

À partir de lettres écrites en Espagnol à des réfugiés républicains soignés à Marseille au début de l’année 1939, les élèves enquêtent sur le parcours de ces hommes et de leurs familles : l’internement, l’exode, la défaite, la lutte à partir de l’année 1936. L’atelier propose, après un rappel du contexte de la guerre d’Espagne, de mettre en relief le rôle particulier de Marseille dans cet exil (presse locale, courriers administratifs). Il invite également les élèves à faire le travail de l’historien qui, à partir d’une source inédite et émouvante, ces lettres retrouvées encore cachetées, révèle le destin de ces hommes exilés.


Arrêt sur images - Collège-lycée, filières générale, technologique et professionnelle - 1 h 30

 (jpg - 391 Ko)

Treuillage d’un taureau à bord d’un navire de la Marine Nationale, 1898 – 66 Fi 1

De la plaque de verre à la photographie d’aujourd’hui, les élèves découvrent, sous la forme d’une enquête, l’exceptionnel fonds photographique des Archives départementales. Après une initiation à la lecture d’une image (cadrage, composition, plans...) en atelier, ils décryptent 10 photographies du XIXe siècle à nos jours en parcourant les espaces de conservation.


Dans l’œil du photographe - Collège-Lycée, filières générale, technique et professionnelle - 2 h

 (jpg - 1516 Ko)

Marseille, arrivée du ferry-boat Le Liberté, 16/03/1988 – J. Windenberger, Arch. dép. Bouches-du-Rhône, 72 Fi 32 39

Les Archives départementales conservent depuis 2007 la totalité des archives photographiques de Jacques Windenberger. Le travail de ce journaliste-reporter-photographe est centré sur les hommes et le milieu dans lequel ils vivent. Lors de la visite-atelier, les élèves découvrent à travers l’œil du photographe les thèmes qui lui sont chers : l’habitat, le travail, les loisirs (…) et appréhendent la photographie comme document d’archives, source de l’histoire.  En parcourant les différents lieux de conservation des documents d’archives, ils alternent initiation à la lecture d’image et découverte du fonds du photographe. Ils observent ainsi des photographies originales sur différents supports (négatifs, diapositives...) et des archives personnelles rassemblées par le photographe.



haut de page