Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Un camps pour les Tsiganes. Saliers, Bouches-du-Rhône

Couverture de la publication Un camps pour les tsiganesIsabelle DEBILLY, Un camp pour les Tsiganes. Saliers, Bouches-du-Rhône, 1942-1944, dossier pédagogique n°6, 2001, 24 pages, 17 fiches-reproduction (transparents ou bristol), 15 €.

Cette publication est le prolongement d’une exposition présentée en 2001 par les Archives départementales des Bouches-du-Rhône. Elle permet de voir à l’Ĺ“uvre les procédures de contrôle et d’exclusion qui ont touché particulièrement les Tsiganes. Une exploitation pédagogique peut être développée en histoire, en éducation civique, juridique et sociale. Le dossier peut aussi se prêter à des travaux interdisciplinaires mettant en relation littérature, arts plastiques et musique.

La numérotation des documents de chaque dossier a été conservée.

Document 1. Arrêt du Parlement de Provence, 14 août 1614, C 1730.
Il s’agit ici de l’un des exemples de décisions prises par la monarchie française à l’égard des nomades Egyptiens ou Bohémiens à partir du XVIIe siècle. Ce document impose l’exil pour les Tsiganes et menace les contrevenants des galères, pour les hommes, et du fouet, pour les femmes. Après son enregistrement par le Parlement de Provence, l’édit royal est porté à la connaissance des populations par voie d’affiche et par les proclamations à voix de trompe des crieurs publics.

Document 10. Projet de camp, coupe longitudinale, 2 juin 1942, 142 W 76.
Le plan de l’architecte de l’administration développe la vision idéale d’un village français. La réalité sera quelque peu différente : le transformateur devant fournir l’électricité, l’église ou l’école n’ont jamais été construits, la végétation dessinée était inexistante et les internés se trouvaient sans protection contre le mistral.

Document 11. Photographies de la construction du camp, octobre 1942, 142 W 76.
Ces photographies montrent les premières étapes de la construction des cabanes. Elles ont l’aspect de cabanes de gardians avec leur couverture de sagne. Inachevées, trop petites pour les populations hébergées (une vingtaine de personnes par cabane), sans eau et sans électricité, elles ne protègent ni du froid ni de la chaleur. Les toitures sont infestées de parasites.

Document 14. Rapport d’inspection sanitaire, 9 septembre 1943, 142 W 83.
L’extrait présenté ici représente la moitié du rapport rédigé par le médecin régional qui inspecta le camp. Très critique, ce rapport montre les défauts criants d’organisation et de fonctionnement du camp qui n’a que très peu de rapport avec le projet initial et laisse entrevoir les véritables conditions de vie des internés.

Voir aussi

>> Les expositions itinérantes


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier