Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Contenu scientifique

Sommaire

Le projet retenu et les travaux

Les ingénieurs Montluisant et Toussaint démontrent qu’un projet d’envergure ne peut se déployer qu’au nord du centre-ville : peu construite, peu habitée, exceptionnellement peu escarpée, cette zone se prête bien mieux à l’édification de hangars et permettra des agrandissements futurs. Ils proposent d’y édifier une gigantesque digue qui protégera les bassins, et de faire venir jusque sur les quais les voies ferrées du chemin de fer naissant.
Le défi technique est très audacieux car on n’a encore nulle part construit de jetée en pleine mer. Les travaux de construction du bassin de la Joliette commencent en 1844 et durent jusqu’en 1853 : toutes les carrières de la région sont mises à contribution et de nouveaux outils de chantier sont inventés.
Sous le Second Empire, des bassins supplémentaires sont aménagés : le bassin d’Arenc, à l’époque bassin Napoléon, est terminé en 1859 ; suivent le bassin de la gare maritime et, en 1863, le bassin National. Hilarion Pascal imagine en 1855 de dévier la digue pour qu’elle reste toujours parallèle au rivage : l’angle d’Arenc est formé. Les infrastructures routières et ferroviaires sont renforcées.

Sommaire


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier