Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Contenu scientifique

Sommaire

La justice gardienne de l'ordre politique et social

Au XIXe siècle, la justice joue un rôle politique important dans la surveillance des hommes et des opinions. Au service du maintien de l’ordre public et social, les magistrats, du siège comme du parquet, secondent un pouvoir exécutif qui, jusqu’à la fin des années 1870, parvient à retarder l’avènement d’un régime démocratique et républicain : ils censurent la presse et condamnent les Communards.
Une fois la République établie, la magistrature, épurée et largement renouvelée, n’en poursuit pas moins les tenants du socialisme révolutionnaire et de l’anarchisme.
Durant l’entre-deux-guerres, l’internationalisation du mouvement révolutionnaire et le développement d’un terrorisme international continuent d’influer sur l’activité des tribunaux pénaux : surveillance policière et répression judiciaire visent les militants communistes et syndicalistes. Force est de constater que l’efficacité de l’appareil judiciaire face à l’activisme d’extrême droite est de moindre niveau, comme l’illustre le procès des assassins du roi de Yougoslavie et de Louis Barthou, ministre français des affaires étrangères (1934-1936).

Sommaire


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier