Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Contenu scientifique

Sommaire

Le brigand Gaspard de Besse (1781)

Gaspard Bouis est né à Besse-sur-Issole en 1757, dans l’actuel département du Var. Il s’était engagé dans l’armée à la légère et, après avoir déserté, s’est caché avec quelques compagnons dans les bois et a commencé à vivre en attaquant les voitures qui passaient sur la grande route royale reliant Aix à l’Italie, entre Saint-Maximin et Brignoles.
Il a établi son quartier général dans les bois du Saint-Pilon, non loin de la Sainte-Baume. De là il organisait ses coups sur les environs, comme en 1779 où il a dépouillé les convives d’une fête donnée au château de Font-Blanche, sur la commune actuelle de Roquefort-la-Bédoule.
Dans toutes ses attaques, il procédait avec tact et courtoisie envers ses victimes, évitant de faire couler le sang. Généreux, il savait se ménager de nombreuses complicités, et il était assez aimé dans les campagnes.
Il a été arrêté par hasard en 1780 et transféré immédiatement pour jugement à Aix. Bien qu’il n’ait ni tué, ni même blessé personne, il a été condamné à mort en 1781 et rompu vif en place publique avec plusieurs de ses compagnons.
Parangon du bandit d’honneur, Gaspard de Besse a donné naissance à une véritable légende aux XIXe et XXe siècles et a inspiré en 1935 un film d’André Hugon avec Raimu.

Sommaire


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier