Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Le bureau de la santé et l'Intendance sanitaire de Marseille

Sommaire

Composition et intérêt du fonds

Les archives du Bureau de la Santé, bien conservées surtout à partir du XVIIIe siècle, sont fort riches. Le plan de classement consacre notamment des rubriques aux ensembles documentaires suivants : textes réglementaires, archives de personnel, délibérations, statistiques, papiers relatifs aux dépositions et arrivages, documents concernant les quarantaines et les admissions à la libre pratique, archives des établissements sanitaires, rapports des médecins, documents relatifs aux parfums et fumigations, patentes de santé, actes d’état civil dressés dans les lazarets, documents concernant les incidents et les infractions, archives ayant trait aux bâtiments et au commerce, etc.
Méritent d’être particulièrement signalées les déclarations des capitaines (200 E 474 à 604), célèbres pour le registre contenant la déclaration du capitaine Chataud, commandant le Grand Saint-Antoine (200 E 479 et 2 MI 197), les délibérations des intendants de la santé (200 E 27-150, microfilmées), les documents concernant la construction de l’hôpital Caroline et du port Dieudonné au Frioul (200 E 1303).
Les archives relatives aux quarantaines permettent de repérer le passage d’hôtes de marque : le duc d’Orléans, futur Louis-Philippe en 1814, la duchesse de Berry en 1816, le roi de Grèce Georges Ier en 1867 (200 E 874) ; entre l’Afrique et le Jardin des plantes, la fameuse girafe y a aussi séjourné en 1826 (200 E 310).
Les historiens de la médecine s’intéresseront aux observations consignées par les médecins de l’intendance sanitaire sur les cas de peste, choléra, typhus et fièvre jaune dont ils ont eu à connaître (Rapports médicaux sur les cas de peste observés dans le lazaret de Marseille, 1741-1796 200 E 1664-1665 ; Maladies et rapports des médecins , 200 E 972-995). Dans un registre plus léger, on relèvera la correspondance des intendants sanitaires avec le consul de France à Civitavecchia, Henri Beyle dit Stendhal, qui se montre désireux d’appliquer leurs méthodes en Italie (200 E 412 ; 2 MI 199). L’embarquement de corps d’armées lors de l’expédition d’Égypte (200 E 873) ou des campagnes d’Algérie (200 E 876) est également documenté. Enfin, il faut signaler la série des journaux de bord des bâtiments ayant leur port d’attache à Marseille, qui, revêtus du visa du contrôle sanitaire, sont conservés de 1898 à 1985 (200 E 1355-1455).

Sommaire

Informations complémentaires

>> Les lazarets et l'émergence de nouvelles maladies pestilentielles au XIXe et XXe siècles

>> Les DDASS et le contrôle sanitaire aux frontières


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier