Site du Conseil général des Bouches-du-Rhône (nouvelle fenêtre)

Page d'accueil des archives départementales des Bouches-du-Rhône

Archives départementales des Bouches-du-Rhône

L'Histoire continue…


Consulter la liste des raccourcis clavier
Voir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Voir le contenu de la page
Voir les liens utiles




Revoir le sommaire détaillé
Voir les liens utiles

Les Archives départementales 13

Sommaire

Les Archives 13 en bref

Dernière mise à jour mars 2018

 

Des archives à dimension régionale

Les Archives 13 conservent les fonds documentaires des principales institutions religieuses, judiciaires et administratives de la Provence médiévale et d’Ancien Régime : grandes abbayes comme Saint-Victor de Marseille ou Silvacane, ordres religieux comme les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem (Ordre de Malte), archevêchés d’Aix et d’Arles, chancellerie du comté de Provence, Cour des comptes, Parlement, Etats et Intendance de Provence.
Elles reçoivent également les archives de tous les services de l’Etat implantés dans le département, dont la compétence s’exerce le plus souvent dans un cadre géographique plus large, qu’il s’agisse de la cour d'appel d'Aix, de la préfecture de région, du rectorat d’académie ou encore des nombreuses directions régionales (Affaires culturelles, Travail-Emploi-Formation professionnelle, Affaires sanitaires et sociales, etc).
Elles constituent donc un centre de ressources documentaires incomparable pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire provençale, du haut Moyen-Age à nos jours.

et méditerranéenne

L’antiquité et l’importance de la vocation maritime et commerçante du littoral provençal, des Saintes-Maries à La Ciotat, trouvent à s’illustrer dans de nombreux fonds d’archives conservés aux Archives 13 : prud’homies de pêcheurs, intendance sanitaire, tribunal de commerce, phares et balises, affaires maritimes.
Ils font mieux que compléter l’apport des archives de la Chambre de commerce et d’industrie de Marseille, la plus ancienne de France, et témoignent des liens, fructueux ou conflictuels, de la Provence avec tous les pays du pourtour méditerranéen.

Reproduction d'une carte de la rade de Marseille et de l'Etang de Berre

Reproduction d'une carte de la rade de Marseille et de l'Etang de Berre, XVIIe siècle.
(Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 1 fi 3092/4).

Quelques chiffres

Les documents conservés par les Archives départementales occupent près de 60 kilomètres linéaires de rayonnage et s'accroissent en moyenne chaque année de 600 mètres linéaires : aux archives proprement dites, s’ajoute une bibliothèque d’étude qui rassemble plus de 45 000 ouvrages (près de 800 acquisitions par an) et 880 publications en série (300 suivies) intéressant principalement l’histoire, le droit, l’économie et la science administrative.
La salle de lecture accueillent annuellement 13 000 visiteurs auxquels sont communiqués près de 50 000 documents. Un millier de demandes de recherche par correspondance est traité chaque année.
Les activités du service éducatif touchent directement environ 50 classes par année scolaire (enseignement élémentaire et collège, principalement).
Les Archives départementales des Bouches-du-Rhône emploient un peu plus de 70 agents.

 

Voir aussi

>> Les Archives médiévales et d'Ancien Régime

>> Les Archives de 1800 à nos jours

>> La programmation

Informations complémentaires

>> Chambre de commerce et d'industrie de Marseille-Provence

Le centre de Marseille

Hall d'entrée des ABD Les Archives départementales des Bouches-du-Rhône ont quitté les locaux exigus, vétustes et peu fonctionnels de la rue Saint-Sébastien qui ne permettaient plus d'assurer dans de bonnes conditions ni la conservation des documents ni leur diffusion au public. Elles sont désormais implantées en zone portuaire, au sein du périmètre d'Euroméditerranée, secteur de croissance économique et urbaine d'intérêt national, à mi-chemin des Docks de la Joliette et du Dock des Suds.
Le bâtiment qui les accueille porte le nom d’Archives et Bibliothèque départementales Gaston Defferre : dédié au père de la décentralisation, il réunit en effet la Bibliothèque départementale de prêt aux Archives départementales, ce qui n’avait encore jamais été tenté en France, avec l’ambition de créer un pôle de développement culturel.
Conçu par l’agence Vezzoni-Laporte et associés, le bâtiment répond à toutes les exigences du programme :

Un vaste parvis et un jardin public entourent l’édifice : l’ensemble pourrait bien former le coeur d’un quartier où la trame urbaine connaît un profond renouvellement et où doivent être très prochainement construits immeubles d’habitation, immeubles de bureau et grands équipements culturels et commerciaux.

Coordonnées :

Horaires d'ouverture de la salle de lecture des Archives départementales :

La salle de lecture est fermée une semaine autour du 15 août, une semaine entre Noël et le jour de l'an et les samedis veilles de fêtes.

Horaires d'ouverture des services :

Horaires d'ouverture de la salle d'actualité :

Durant les périodes de présentation des expositions temporaires, la salle d'exposition est ouverte au public, tous les jours de 10h à 18h.
Les horaires d'ouverture de l'auditorium des Archives et Bibliothèque départementales Gaston Defferre pourront varier selon la nature des manifestations présentées.

Voir aussi

>> Les plans d'accès

>> Consulter les documents

Informations complémentaires

>> La Bibliothèque départementale de prêt

Sommaire


Liens utiles

Plan du site  |  Agenda  |  Crédits  |  Plans d'accès  |  Aide  |  Mentions légales  |  Glossaire


Retourner au début de la page
Revoir le sommaire détaillé
Revoir les services en ligne
Utiliser le moteur de recherche
Revoir le contenu de la page
Revoir les liens utiles
Consulter la liste des raccourcis clavier